Ce blogue vous permettra de découvrir en quoi la vie municipale est si importante et pourquoi elle nous concerne tous. Je vous informerai de l’évolution de certains dossiers que j’ai à cœur et je partagerai avec vous mes réflexions face aux décisions qui ont la majorité du temps des impacts sur la qualité de vie des citoyens.

Pour moi ce sera une façon d’entretenir une relation avec les citoyens et également, je le souhaite, une façon de susciter un intérêt pour ce monde que je découvre depuis mon élection. Vos commentaires me seront précieux, parce que votre voix doit se faire entendre.

Diane Pelletier

lundi 19 mars 2012

Ensemble, imaginons demain

La ville de Magog a lancé en janvier dernier un important projet porteur d’avenir soit l’élaboration d’une première planification stratégique sous le thème «Ensemble, imaginons demain».



Que voulons-nous que soie Magog dans dix ans, dans quinze ans?  Comment pouvons-nous ensemble nous offrir un meilleur avenir?

Lors de la première rencontre de travail du comité de planification stratégique, les membres ont été invités à exprimer en une phrase ce qu’ils imaginaient pour Magog. Ma réponse a été la suivante : «Dans dix ans j’aimerais que l’on cite Magog, comme la ville modèle, la ville qui a su faire face aux défis exigeants de notre monde, des défis technologiques, économiques, environnementaux.»

Je crois fermement que l’on peut y arriver ensemble. Mais ce n’est certes pas en étalant sur la place publique, comme le font certains, des discours présentant Magog comme la Ville où tout est difficile et plus compliqué qu’ailleurs à cause de l’exigence de nos règlements.

D’une part parce que c’est faux. À cet effet, je me permets de citer Jules Paquette, président de Boréalis qui, dans La Presse de ce matin, précisait avoir choisi Magog non par hasard mais parce qu’il avait été très bien accueilli tant par le CLD que par les ressources de la Ville qui ont compris leur projet. 


D’autre part, je considère que tous ces règlements que l’on qualifie d’exigeants, s’avèrent nécessaire au bon fonctionnement de notre collectivité. Le respect de ces règlements permet à toute la population de jouir d’une meilleure qualité de vie.

Par ailleurs, l’exercice de planification stratégique auquel est présentement conviée la population de Magog permettra, entre autres, d’améliorer nos façons de faire.

«Si on s’y mettait», comme dit la chanson,
si on cherchait ensemble des solutions novatrices.
si on s’arrêtait pour reconnaitre nos forces et identifier objectivement nos limites,
nous pourrions relever encore mieux le défi.

Et des grandes forces, il y en a dans notre région. À preuve, lors du Gala des Grands Prix du tourisme des Cantons-de-l’Est de jeudi dernier, MRC Memphrémagog a raflé 9 des 17 prix offerts.  Je félicite particulièrement LAMRAC, Fête des vendanges Magog-Orford, Escapades Memphrémagog et CLD Tourisme.

Bravo à tous !

lundi 5 mars 2012

Le petit nouveau

Nous avons pensé, que les personnes qui nous ont exprimé de l’inquiétude face à l’arrivée d’un troisième bac, pourraient être rassurées de voir que celui-ci est plus petit que les deux autres déjà «en service» et, conséquemment, moins encombrant.

De nombreux efforts ont été consentis pour développer la meilleure façon d’implanter cette nouvelle collecte.  Ainsi, pour les résidences unifamiliales, le nouveau bac brun sera trois fois plus petit que le bac vert. Ce bac sera livré chez vous, il sera accompagné d’un bac de cuisine et de sacs compostables pour vous permettre de commencer facilement ce nouvel exercice.

Les locataires des immeubles à logement se partageront un bac plus grand. Ils pourront prendre possession de leur bac de cuisine et de leur sac à l’écocentre pendant les heures d’ouverture.

Autres points importants, la collecte sera faite chaque semaine pour éviter les odeurs, les insectes et animaux indésirables. Le ramassage se fera par un même camion, dans des compartiments séparés, en alternant les déchets et les matières recyclables selon l’horaire prévu, ce qui évite d’ajouter un camion de collecte sur nos routes.

De plus, vous recevrez un guide de gestion informant sur les matières acceptées dans chaque bac, ou à l’écocentre, et proposant des trucs et astuces pour implanter la collecte à trois voies dans votre quotidien. Un calendrier des collectes sera également distribué dans tous les foyers à la mi-mars.

Pour les citoyens qui souhaitent faire eux-mêmes du compost, il sera encore possible d’obtenir une machine à compost à moindre cout et les formations continueront d’être offertes. Le bac brun vous sera quand même utile étant donné qu’il peut recevoir des déchets, comme les restes de viande et de poissons, que l’on ne peut jeter dans la machine à compost.

Le bac brun sera distribué entre le 1er et le 15 avril 2012. Nous comptons sur votre collaboration pour atteindre nos objectifs de réduction de 60% de l’enfouissement des matières organiques d’ici 2015. Si vous avez des questions, vous pouvez consulter le site de la Ville, à la rubrique environnement ou au service à la clientèle, au 819 843-7106 poste 520.