Ce blogue vous permettra de découvrir en quoi la vie municipale est si importante et pourquoi elle nous concerne tous. Je vous informerai de l’évolution de certains dossiers que j’ai à cœur et je partagerai avec vous mes réflexions face aux décisions qui ont la majorité du temps des impacts sur la qualité de vie des citoyens.

Pour moi ce sera une façon d’entretenir une relation avec les citoyens et également, je le souhaite, une façon de susciter un intérêt pour ce monde que je découvre depuis mon élection. Vos commentaires me seront précieux, parce que votre voix doit se faire entendre.

Diane Pelletier

lundi 15 octobre 2012

Pour un plus bel et meilleur environnement


Depuis ce début d'octobre 2012, j’ai participé à deux rencontres de travail portant sur les questions environnementales dans notre région. Deux rencontres qui ont fait ressortir l’importance des problématiques et la nécessité de favoriser la concertation et de mettre nos efforts en commun.

La première rencontre avait pour objectif de valoriser les partenariats entre les membres du comité local de bassin versant du lac Memphrémagog alors que la deuxième regroupait les représentants du ministère du Développement durable de l’Environnement et le comité consultatif en environnement de la MRC.

Ces rencontres ont été l’occasion pour moi de constater, encore une fois, qu’en matière d’environnement tous les gestes comptent.

Certains on a parfois l’impression que l’on fait porter le fardeau de la protection de nos lacs aux seuls propriétaires de bandes riveraines, mais les témoignages que j’ai entendus au cours de ces deux rencontres prouvent le contraire.

En effet, plusieurs actions ont été mises de l’avant afin d’obtenir un résultat d’ensemble plus efficace. Parmi ces actions, il y a :
  • les démarches de sensibilisation et d’information menées par le ministère auprès des agriculteurs,
  • le contrôle des fosses septiques,
  • le bilan des performances des usines de traitement des eaux usées,
  • l’étude de l’impact des vagues provoquées par les «waves boats» réalisée par la Société de conservation du lac Lovering.


Ce sont des actions comme celles-ci qui font en sorte que le geste de chacun porte fruit.

Dans un tout autre ordre d’idées, nous avons officialisé la composition du comité de revitalisation du centre-ville.


Les personnes retenues l’ont été en fonction de leur connaissance du milieu, de leurs compétences et de leur intérêt. Elles représentent différents secteurs d’activités dont il nous faudra tenir compte dans l’élaboration du plan d’action. La première rencontre du comité aura lieu après l’embauche du coordonnateur. Le poste sera affiché au cours de la semaine. Les personnes intéressées doivent déposer leur candidature avant le 29 octobre 2012

lundi 1 octobre 2012

Communications et dialogue social


J’ai accepté avec plaisir la présidence de la Commission communication parce que je crois au rôle fondamental des communications dans toutes relations.

Les relations entre les citoyens et leur municipalité doivent se faire dans la transparence. Et, il est encore plus important aujourd’hui, à l’ère des médias sociaux et de l’information formule «Clip», de prendre le temps d’expliquer le pourquoi de nos décisions et de mettre en place des outils permettant aux citoyens de savoir ce qui se passe dans leur Ville.

La Commission des communications aura comme premier mandat, l’élaboration et la mise en œuvre d’une politique de communication corporative ainsi que l’élaboration des programmes de communication interne.

Nous aurons également à discuter de l’encadrement des messages publics, du développement de l’image de marque de la Ville dans le contexte de la planification stratégique.


Nous prendrons le temps d’évaluer l’impact et l’atteinte des objectifs de nos différents outils de communication, comme la nouvelle approche de l’Écho municipal que vous avez déjà pu consulter dans le Journal de Magog, ou encore, le calendrier qui sera distribué sous peu en remplacement du Guide du citoyen et de la brochure loisirs et culture.

Il est important de se rappeler que les activités de communication mises en place par une municipalité visent, d’une part, à mieux renseigner les citoyens, et d’autre part, à positionner la Ville comme un lieu où il fait bon vivre et ainsi susciter l’intérêt de petites et moyennes entreprises à venir s’installer chez nous.

Par ailleurs, j’ai participé ce matin, lundi le 1er octobre, à la conférence de presse du Comité de lutte à la pauvreté Memphrémagog.  On y a annoncé un souper théâtre pour souligner la Journée mondiale du refus de la misère 2012. Vous êtes invités à ce souper qui se tiendra le 18 octobre, à la salle Ovila-Bergeron du Centre communautaire.  Pour vous inscrire téléphonez au 819 868-0302.